Heureusement qu’il était là. Il m’a conseillé pour les habitudes à adopter pour entretenir mes volets roulants. Tout d’abord, il m’a dit qu’il est possible d’utiliser des produits permettent d’enlever plus facilement les débris coincés dans les grilles métalliques. Et surtout, il était important de nettoyer systématiquement ses volets après les orages et les temps de neige. Il faut également les nettoyer régulièrement. Ce sont des gestes qui vous sauveront d’une facture de réparation trop salée à l’avenir.

service
02

Des lames de volets roulants en mauvais état

J’ai été confronté à une panne de volet roulant une fois. Je ne savais pas trop comment gérer la situation. Je n’étais pas un as du bricolage, en plus mes volets étaient électriques. Lorsque j’essayais de les enrouler ou de les dérouler, ils se bloquaient et faisaient des bruits étranges. Au début, je pouvais les débloquer en tirant un peu fort dessus. Mais au bout d’un certain temps, ils étaient bloqués pour de bon. Je devais donc chercher un spécialiste en dépannage volet roulant à Gennevilliers (92230). Parmi mes contacts, j’ai découvert le numéro d’un dépanneur que l’on m’avait conseillé il y a longtemps. Je ne l’ai jamais utilisé car je n’avais pas vraiment connu ce genre de panne. C’était donc le moment de me faire mon opinion sur ce fameux réparateur.

service

Un travail qui allait au-delà de mes attentes

Lorsque nous contactons un prestataire de services, il nous arrive d’en attendre le strict minimum. Nous espérons juste que le travail soit bien fait. C’était mon cas. Je n’en attendais pas beaucoup du spécialiste en dépannage volet roulant à Gennevilliers. Je pensais qu’il allait arriver, réparer les volets pour quelques heures et repartir. Il a fait tout cela, mais pas en quelques heures, juste en quelques minutes. Il n’a pas fait que réparer, il m’a bien expliqué d’où provenait la panne. Les lames de mes volets roulants étaient donc cassées et c’était pour cette raison qu’ils se bloquaient. Il a dû les remplacer pour que mes volets remarchent sans soucis. Il m’a par ailleurs dit que les lames pouvaient être endommagées selon le climat qu’elles supportaient. Il était vrai que le gel des périodes de grand froid ne devait pas leur faire le plus grand bien.